Goodbye, PMI : le géant du tabac est éjecté de la collaboration canadienne sur les vaccins.

Aujourd’hui, nous célébrons une grande victoire pour la lutte antitabac. Grâce aux efforts collectifs de plus de 100 membres de la FCA, Philip Morris a été retiré comme actionnaire du fabricant canadien de vaccins, Medicago Inc. Ce développement fait suite au rejet par l'OMS, largement applaudi, du vaccin COVID-19 de Medicago en mars dernier, qui a été déclenché par de nombreuses plaintes, lettres et interventions de plaidoyer.

L'effort de plaidoyer de 21 mois a été mené par ASH Canada et Corporate Accountability avec le soutien et de nombreaux OSC et leaders de la lutte antitabac du monde entier. Ces organisations et dirigeants ont exhorté l'OMS, GAVI, COVAX, la FDA et de nombreux gouvernements et organismes à ne pas approuver, accepter et distribuer le vaccin de Philip Morris. L'un des messages clés de la campagne de plaidoyer était que "le contrôle d'une pandémie ne doit pas en compromettre une autre". La pandémie de tabagisme fait plus de huit millions de morts par an dans le monde et les produits Philip Morris contribuent largement à cette énorme fardeau de décès et de maladies.

Ces efforts collectifs de plaidoyer ont abouti à un appel public mondial fort qui a été lancé récemment à l'Assemblée mondiale de la santé à Genève, exhortant tous les pays à rejeter le vaccin Philip Morris du Canada. Corporate Accountability et ASH Canada a prononcé la déclaration au nom des 115 OSC qui ont signé le document. La nouvelle du départ anticipé de PMI de Medicago a suivi peu de temps après et elle a maintenant été exécutée.

L'article 5.3 est une pierre angulaire de la CCLAT et l'ingérence de l'industrie du tabac est le principal obstacle à la mise en œuvre du traité. La collaboration avec Philip Morris pour le vaccin a pu compromettre la mise en œuvre du traité dans les pays qui ont accepté le vaccin et ont négligé leurs obligations légales d'éviter les partenariats avec l'industrie du tabac et les systèmes de blanchiment connexes.

L'investissement de Medicago reflétait les efforts continus de Philip Morris en matière de "responsabilité sociale des entreprises" visant à améliorer l'image publique ternie du géant du tabac. Heureusement, les gouvernements canadiens et l'actionnaire principal de Medicago a réussi à faire pression sur Philip Morris pour qu'il se retire de cette collaboration. Les gouvernements canadiens ont été publiquement critiqués pour leur collusion avec Philip Morris et leur manquement aux obligations de la CCLAT en défiant ouvertement l'article 5.3. Ironiquement, le gouvernement canadien s'est fait le champion d'une décision lors de la COP8 de la CCLAT exhortant toutes les parties à mettre en œuvre l'article 5.3 et ses directives afin de maximiser la transparence et d'éviter l'ingérence de l'industrie du tabac. Faits troublant, le Canada n'a pas adhéré à sa propre directive contraignante de la CCLAT.

Nous exhortons les membres de la FCA et en OSC à rappeler à toutes les Parties leurs obligations légales en vertu de la CCLAT, y compris la nécessité de lever leurs boucliers pour éviter des collaborations similaires avec Big Tobacco en mettant en œuvre l'article 5.3 et ses directives. Le Canada est considéré comme un leader mondial dans la lutte antitabac. Si le Canada est vulnérable à l'ingérence de l'industrie du tabac, il en va de même pour de nombreux pays, en particulier ceux qui n'ont pas adopté de lignes directives strictes pour l'article 5.3.

Nous demandons également au gouvernement canadien à donner suite à sa directive de la COP8 et à montrer l'exemple en appliquant pleinement l'article 5.3 afin d'éviter toute collaboration future avec l'industrie du tabac.

Nous exhortons en outre les gouvernements du monde entier à mettre en œuvre l'article 19 de la CCLAT de l'OMS aussi rapidement que possible afin de tenir l'industrie responsable et de dissuader d'autres comportements répréhensibles.

Un grand merci à tous nos partenaires et aux membres participants de la FCA pour cette victoire éclatante en matière de santé publique.

Vos efforts ont démontré que la société civile peut demander des comptes aux gouvernements et aux compagnies de tabac.

Fêtons tous cet exploit.

Les Hagen

Executive Director

ASH Canada

Daniel Dorado

Tobacco Campaign Director

Corporate Accountability